Tutoriel: vos premiers pas
en programmation!

Programmer peut paraître intimidant, mais le concept est en soi très simple: indiquer à votre ordinateur ce qu’il doit faire, dans sa langue à lui!

Avec ce petit tutoriel, vous allez pouvoir coder votre premier script en langage Python et le faire rouler. Aucune connaissance préliminaire n’est requise. L’objectif est simplement de vous faire réaliser l’incroyable potentiel de la programmation!

Il existe une multitude de langages de programmation. Python n’est que l’un d’entre eux, qui a été créé à la fin des années 80, par le programmeur néerlandais Guido Van Rossum, qui a notamment travaillé pour Google et Dropbox.

Si vous avez un Mac, Python est déjà installé dessus. Si vous avez un PC, il est possible que vous ayez à l’installer vous-même. Pour info, je code en Python 2.7, et c’est cette version que j’utilise pour ce tutoriel.

Pour savoir si Python est déjà installé sur votre système, ouvrez votre application Terminal (sur Mac) ou votre Console de commande (sur Windows). Tapez python, puis appuyez sur la touche Entrée. Voici ce que ça donne pour moi.

python version

Par ailleurs, c’est cette fenêtre que nous allons ouvrir à la fin de ce tutoriel pour lancer notre script! Mais fermez la pour le moment.

#1 L’éditeur de texte

Un script n’est qu’un fichier texte. Donc, si ça vous tente, vous pouvez coder votre programme dans TextEdit (si vous êtes sur Mac) ou dans le Bloc-note (si vous êtes sur Windows). Toutefois, tel qu’indiqué dans un de mes précédents articles, je vous recommande d’utiliser Sublime Text 2. Ce petit logiciel connaît le langage Python et pourra colorer les différentes fonctions et les différents éléments de votre programme, le rendant plus clair et agréable à lire!

Une fois le logiciel installé, c’est parti! Ouvrez un nouveau fichier. En bas à droite de la fenêtre, il est sans doute écrit « Plain Text ». Cliquez dessus et changez cela pour « Python ».

Sublime

Voici le programme que l’on s’apprête à coder. L’ordinateur va poser plusieurs questions à l’usager et interagir en fonction des réponses. Il va même jouer à un petit jeu avec l’usager! Voici le script au complet:

Et voici le script en action (n’hésitez pas à appuyer sur pause pour voir chaque étape). Je vous explique tout en détail plus bas.

#II Les modules

Les modules sont des ensembles de fonctions spécialisées et vous devez les appeler avant de pouvoir les utiliser. Puisque l’ordinateur lira votre script ligne après ligne, de bas en haut, on commence toujours par lancer les modules dès le début.

Ici, on en a deux. Le premier va nous permettre de jouer avec les heures et les années. Le deuxième va nous permettre de créer des chiffres aléatoires. Vous allez comprendre pourquoi plus tard. Pour l’instant, copiez ces deux lignes dans votre éditeur de texte!

#III Interagir avec l’usager

En Python, tout comme pour de nombreux langages, il existe une fonction particulière pour afficher du texte à l’écran. Ci-bas, le programme commence en disant bonjour à l’usager.

On peut aussi demander à l’usager de taper quelque chose et enregistrer cette information dans une variable. C’est ce qu’on fait à la ligne 7 de notre script. On demande à l’usager son nom et on le sauvegarde dans la variable name.

Une fois que l’on a des variables qui contiennent de l’information, on peut travailler avec! À la ligne 9, notre script reprend la variable name, dans laquelle se trouve le nom de l’usager tel qu’il l’a tapé, et l’insère dans une phrase!

Vous avez bien copié toutes les lignes jusqu’à présent? Parfait, on passe à l’étape suivante.

#IV Les opérations mathématiques

Rien de plus facile pour votre ordinateur que de jouer avec des nombres!

À la ligne 12, on commence par demander l’année de naissance de l’usager et on la met dans la variable year.

À la ligne 14, on utilise la fonction datetime.now().year pour obtenir l’année actuelle (c’est pour cela qu’on avait besoin du module datetime au début!). On soustrait l’année actuelle à l’année donnée par l’usager, ce qui nous donne son âge! Le résultat de l’opération est sauvegardé dans la variable age. (En passant, on a passé year dans int() pour transformer les lettres en chiffre. Parce que quand l’usager a tapé son année de naissance, c’était du texte.)

À la ligne 16, on reprend la variable age. C’est un chiffre, donc on la transforme en texte en la passant dans str(), puis on l’utilise dans une phrase qui sera affichée à l’écran.

Copiez les lignes exactement de la même manière! La programmation est un art bien précis!

#V Les conditions

Dans un script, vous pouvez demander à votre ordinateur d’agir de différentes façons en fonction de toutes sortes de conditions.

De la ligne 18 à la ligne 23, votre script va réagir différemment en fonction de l’âge de l’usager.

Si la variable age est plus grande que 25 (condition indiquée à la ligne 18), l’ordinateur va faire ce qu’on lui demande à la ligne 19, et va ignorer les quatre lignes suivantes.

En revanche, si la variable age est plus petite que 25 (condition indiquée à la ligne 20), l’ordinateur va faire ce qu’on lui demande à la ligne 21, et va ignorer les deux lignes suivantes.

Si la variable age n’est ni plus grande, ni plus petite que 25, ça veut donc dire qu’elle est égale à 25! Dans ce cas, le programme va faire ce qu’on lui demande à la ligne 23!

(Vous avez sans doute remarqué les tabulations au début de certaines lignes. Pour certains éléments du code, comme les conditions, c’est très important! Sans elles, votre script ne fonctionnera pas!)

#VI Les boucles

Les boucles sont extrêmement importantes en programmation. Elles permettent de réaliser certaines actions un grand nombre de fois, avec seulement quelques lignes de code.

De la ligne 26 à la ligne 36, l’ordinateur va jouer à un petit jeu avec l’usager.

On commence par indiquer les règles à l’usager. Puis on créé une boucle qui se répètera 5 fois, à la ligne 28.

Ensuite, on créé la variable python_number, dans laquelle on insère un chiffre aléatoire entre 0 et 10, grâce à la fonction random.randint(0, 10) (vous vous souvenez du module random au départ? C’est pour cette fonction qu’on en a besoin!).

Puis on demande à l’usager de choisir un chiffre à son tour, et on garde ce chiffre en mémoire dans la variable your_number.

Les quatre dernières lignes sont toutes simples: on compare la variable python_number avec la variable your_number. Si elles sont identiques, l’usager a deviné le chiffre choisi aléatoirement par l’ordinateur! Si elles sont différentes, il a perdu!

Puisque les lignes 30 à 36 sont dans une boucle qui se répète 5 fois, le programme va les lire de manière consécutive, à cinq reprises. Toutes les valeurs précédemment sauvegardées dans les variables seront écrasées par de nouvelles valeurs à chaque fois.

#VII Lancer le script!

Et voilà! Notre petit programme est terminé. Il ne nous reste plus qu’à dire au revoir à l’usager. Pour afficher l’heure exact du moment, et avoir une bonne excuse pour partir, le programme utilise les fonctions datetime.now().hour et datetime.now().minute.

Vous vous souvenez de la variable name, à la ligne 7? Elle existe toujours! Et le nom de l’usager est toujours sauvegardé dedans! On la réutilise ici.

Une fois arrivé à la dernière ligne de votre script, l’ordinateur mettra fin à votre programme.

Maintenant, enregistrez votre script et vérifiez qu’il est bien identique au mien. Attention, chaque caractère compte!

Ensuite, ouvrez votre Terminal (Mac) ou votre Console de commande (Windows). Tapez python pour indiquer à votre ordinateur le langage de votre script, puis indiquez le chemin d’accès de votre fichier (vous pouvez aussi glisser le fichier directement dans la fenêtre du Terminal ou de la Console).

Ça devrait ressembler à ça (mais avec votre propre chemin d’accès bien sûr!):

Terminal exemple

Maintenant, appuyez sur Entrée! C’est parti! Votre script roule! Interagissez avec votre programme! Répétez l’expérience plusieurs fois avec des réponses différentes pour voir son comportement.

(Si vous avez des messages d’erreur, c’est probablement parce qu’il y a une ou des fautes de frappe dans votre code. Copiez-collez le script complet au tout début de cet article et réessayez.)

#VIII Conclusion

Félicitations! Vous avez codé votre premier script!

Évidemment, il était tout simple et ne faisait rien de vraiment utile. Mais imaginez le potentiel pour un journaliste!

Vous pourriez par exemple écrire un script pour chercher un nom spécifique dans plusieurs centaines de fichiers pdf. Pas besoin de les ouvrir un à un et de les lire! Le script le ferait pour vous en quelques secondes!

Vous pourriez même créer votre propre script pour recevoir automatiquement un courriel à chaque fois que la police de votre région publie un communiqué contenant certains mots-clés.

Bref, les possibilités sont quasiment infinies!

Si vous voulez en apprendre plus, je vous suggère de me suivre sur Facebook, Twitter ou LinkedIn. Vous pouvez aussi vous abonner à mon site pour recevoir un courriel à chaque nouvelle publication. (Pour ce faire, retournez au début et cliquez sur le petit icone pour faire apparaître le menu)

Vous pouvez aussi apprendre les bases de plusieurs langages de programmation sur l’excellent site Codecademy. J’ai suivi leurs cours de Python, HTML et CSS. Je m’apprête maintenant à me plonger dans le Javascript. Leurs ateliers sont extrêmement bien faits! Et vous pouvez les faire à votre rythme!

4 commentaires sur “Tutoriel: vos premiers pas
en programmation!

  1. Rétrolien : Comment coder votre premier robot reporter!

  2. Rétrolien : Python et la cryptographie (et un peu de piratage aussi) - Nael Shiab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *